Archives par mot-clé : irrigation

Stoppons les méga-bassines pour partager et préserver l’eau

Dans le Poitou-Charentes, des coopératives agro-industrielles tentent de faire main basse sur l’eau dans le but de prolonger un mode de production destructeur du vivant et dont il est aujourd’hui urgent de s’affranchir. 93 « méga-bassines » dont plus d’une dizaine dans le Marais poitevin – deuxième plus grande zone humide en France – risquent d’être érigées dans les trois prochaines années. Ces énormes cratères plastifiés de 5 à 15 hectares sont le dernier artifice de l’agro-industrie pour concilier raréfaction accrue de la ressource en eau et maintien de l’irrigation intensive.

Près de 250 signataires de tous horizons, artistes, universitaires, politiques, responsables d’organisations, se sont engagé-e-s aux côtés des Soulèvements de la terre, de Bassines non merci et de la Confédération paysanne dans cette tribune. Continuer la lecture de Stoppons les méga-bassines pour partager et préserver l’eau

La prise de la bassine

3000 anti-bassines se retrouvent à Mauzé-sur-le-Mignon et démontent une « bassine de la honte » et sa pompe

Le samedi 6 novembre, plus de 3000 personnes et 20 tracteurs se sont retrouvés à Mauzé-sur-le-Mignon pour donner un coup d’arrêt immédiat aux chantiers de méga-bassines dans le Marais Poitevin.

Continuer la lecture de La prise de la bassine

Le Varenne de l’eau au secours du modèle agricole dominant

Le 20 octobre eut lieu la réunion à mi-parcours des travaux du Varenne agricole de l’eau et du climat. A l’occasion de cet exercice de communication du ministre de l’Agriculture, nous, la Confédération paysanne, la Fédération nationale d’agriculture biologique, l’UFC-Que Choisir, France Nature Environnement et le Réseau Action Climat avons alerté sur la tournure que prend cette séquence qui se révèle n’être qu’une parodie de consultation. De nombreuses parties prenantes ont été délibérément écartées des groupes de travail, notamment des syndicats agricoles, les syndicats professionnels représentant l’agriculture biologique, plusieurs organisations environnementales et les associations de consommateurs, le débat s’en trouvant totalement déséquilibré au bénéfice des irrigants et de la vision la plus intensive de l’agriculture.

Continuer la lecture de Le Varenne de l’eau au secours du modèle agricole dominant

FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT NE PARTICIPERA PAS AU VARENNE DE L’EAU ET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Cela n’est pas dans nos habitudes de pratiquer la politique de la chaise vide, mais les circonstances ne nous laissent pas le choix. Notre Fédération a été invitée, à la dernière minute et sans précision sur l’organisation, à la réunion de lancement du “Varenne agricole de l’eau et du changement climatique”, qui se déroulera au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation le vendredi 28 mai 2021 après-midi.  France Nature Environnement a pris la décision de ne pas participer à ce comité, qui n’est pas un lieu de décision légitime en matière d’adaptation agricole sur les questions d’eau et de changement climatique.

Continuer la lecture de FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT NE PARTICIPERA PAS AU VARENNE DE L’EAU ET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »

Cette année encore, la plupart des départements français ont manqué d’eau. La solution, plébiscitée par le ministre de l’Agriculture et bien des agriculteurs souhaitant irriguer leur champ ? La création de retenues d’eau. Un « non-sens écologique », explique Christian Amblard dans cet entretien. « Elles bloquent le passage vers une agriculture responsable, résiliente, économe en eau. »  Entretien avec Christian Amblard publié par Reporterre.

Continuer la lecture de « Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »