Archives pour l'étiquette agriculture

Pesticides : l’association Eau et Rivières dénonce une décision « scandaleuse » des préfets

« En pleine crise sanitaire, et sans aucune concertation », les préfets de 25 départements ont validé une charte qui divise par deux les distances de précaution pour pulvériser des pesticides, dénonce Eau et Rivières.  Article d’Ouest France du 7 avril.

Continuer la lecture de Pesticides : l’association Eau et Rivières dénonce une décision « scandaleuse » des préfets

Bientôt davantage de métabolites de pesticides dans l’eau de boisson?

 Alerte ! La Direction Générale de la Santé (DGS) pourrait tolérer à l’avenir davantage de certains métabolites de pesticides susceptibles d’être présents dans les Eaux Destinées à la Consommation Humaine au prétexte qu’ils ne seraient pas « pertinents ». Générations futures et Alerte des médecins sur les pesticides demandent au Gouvernement de ne pas adopter ce changement d’approche contraire à l’esprit de la Loi et potentiellement dangereux pour notre santé et notre environnement.  Communiqué  du 07/05/2019 Continuer la lecture de Bientôt davantage de métabolites de pesticides dans l’eau de boisson?

Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface

Le mardi 16 avril, l’association Générations Futures a publié un rapport sur la présence de perturbateurs endocriniens, dont des pesticides, dans les eaux de surface. 232 substances actives de pesticides ou de perturbateurs endocriniens suspectés ont été trouvés au moins une fois dans un département français. Par département, au moins 41 perturbateurs endocriniens potentiels ont été découverts en moyenne, avec de grandes disparités : de 4 en Corse-du-Sud à 90 dans le Calvados.

logo

Continuer la lecture de Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface

Caussade: l’illégalité du barrage est confirmée

Illégal sur le fond. Le jeudi 28 mars 2019, le tribunal administratif de Bordeaux vient de rejeter les demandes des promoteurs (le Syndicat Départemental des Collectivités Irrigantes de Lot-et-Garonne) du barrage de Caussade, retenue d’eau de 920 000 m3 dans le Lot et Garonne. Suite à cette décision qui conforte ses demandes,  France Nature Environnement milite pour une remise en état du site.