Colmar: un ancien dépôt de pesticides menace la nappe phréatique

À la fin des années 60, une entreprise de production de pesticides a déposé entre 700 et 750 tonnes de déchets toxiques à l’air libre près de Colmar. Des analyses ont mis en évidence un panache de pollution de 2 kilomètres dans la nappe phréatique. L’eau n’y est plus potable. L’association locale Tiefenbach Environnement plaide pour le déstockage de ces déchets. Par Thibault Vetter Rue89 Strasbourg

Continuer la lecture de Colmar: un ancien dépôt de pesticides menace la nappe phréatique

Alsace:nouveaux polluants dans la nappe phréatique

Quel est l’état de la nappe phréatique en Alsace ? Quels polluants y sont présents ? Et en quelle quantité ? Toutes ces questions sont posées par l’APRONA à travers une campagne qui a lieu tous les six ans. En 2020, l’Aprona met l’accent sur les nouveaux polluants présents dans la nappe. Par Florence Grandon, France 3 Grand Est

Continuer la lecture de Alsace:nouveaux polluants dans la nappe phréatique

Martinique: 160 abonnés traînent Odyssi devant la justice

160 abonnés pour le moment ont saisi pas moins de 7 avocats pour représenter leurs intérêts contre la société Odyssi. Pour le droit à l’eau, le respect de la dignité humaine, ces avocats assignent en référé d’heure à heure Odyssi pour rétablir l’eau au robinet des usagers du Lamentin. Par Brigitte Brau dans Martinique La 1ereFranceTVinfo,  le 5 mai. Continuer la lecture de Martinique: 160 abonnés traînent Odyssi devant la justice

Covid-19 et « reuse »

La Commission EAU d’ATTAC 65 interroge les pouvoirs publics et Veolia sur les conséquences de l’épidémie de Covid-19 sur la station d’expérimentation de réutilisation des eaux usées d’Aureilhan.   

Continuer la lecture de Covid-19 et « reuse »

La Commission EAU d’ATTAC 65 interroge les pouvoirs publics et Veolia sur les conséquences de l’épidémie de Covid-19 sur la station d’expérimentation de réutilisation des eaux usées d’Aureilhan.   

Continuer la lecture de Covid-19 et « reuse »

Martinique: manque d’eau en pleine épidémie

Le déficit de production d’eau potable représente six millions de litres par jour soit la consommation journalière de 40.000 habitants. En raison de la sécheresse et des canalisations défectueuses, la Martinique fait face à des coupures d’eau de plus en plus nombreuses, en pleine épidémie de coronavirus, qui laissent la population dans l’angoisse. Article de 20 minutes.

Continuer la lecture de Martinique: manque d’eau en pleine épidémie