Tours: le bon sens l’emporte

Le conseil métropolitain de Tours devait débattre de la tarification de l’eau et de l’abandon de la tarification sociale mise en place à Saint Pierre des Corps pour les 40 premiers m3. Tout cela devait se faire en catimini à la veille des fêtes. Face à la mobilisation des associations et celle d’élus, le point sur l’eau a été retiré in extremis de l’ordre du jour du conseil métropolitain du 17 décembre. C’était ce que nous demandions. La Convergence de défense et de développement des services publics d’Indre et Loire et Eau Touraine s’en félicitent. Le bon sens l’emporte. Maintenant le débat public sur l’eau et la gestion doit s’ouvrir.
La Convergence appellera à la vigilance pour construire des réponses d’intérêt général avec la population de la métropole.

Le communiqué de presse de la Convergence de défense et de développement des services publics d’Indre et Loire (publié avant le retrait du point de l’ordre du jour)

Quel prix et gestion de l’eau dans la métropole ? La population doit pouvoir s’exprimer!
Le conseil métropolitain doit se réunir le 17 décembre Cette question ne doit pas être traitée en catimini en quelques jours, à la veille des fêtes. Elle doit être reportée!

Pourquoi mettre fin à la tarification sociale de Saint-Pierre des Corps ?

Sa  tarification sociale mise en place est de  60 centimes le m3 pour les 40 premiers consommés. La régie  compense  par une augmentation du prix pour les gros consommateurs d’eau.   Ainsi est reconnu un droit à un accès à l’eau pour tous à prix raisonnable, et en même temps est menée une action  contre les gaspillages en payant plus pour  ce qui dépasse le nécessaire de base. Ceci permet alors la préservation de la ressource.

Pour faire passer la mesure, des explications très alambiquées sont avancées :
– d’importants travaux à réaliser sur le réseau d’eau  dans la métropole et à Saint Pierre (l’eau utilisée est actuellement puisée dans le cénomanien, très calcaire..).
Cela justifie -t-il l’aval donné par la nouvelle majorité municipale sur le dos de la population, comme un donnant-donnant ?
–  le prix de l’eau dans la métropole devant  baisser d’1,20 euros à 1,015 euros le m3,  une famille monoparentale consommant 110 m3 d’eau par an serait gagnante nous dit-on.
(Combien y en a-t-il dans ce cas à Saint pierre des Corps?).
–  l’uniformisation du prix de l’eau.

Quel est le vrai projet ? Essayons de comprendre.

–  Pourquoi la baisse du prix de l’eau (qui n’est pas excessif au regard des autres villes)  alors qu’il est avancé qu’il y a d’importants travaux à réaliser ? 
Va-t-on nous dire  ensuite que la métropole n’a pas les moyens de réaliser les travaux ?  Et  alors ouvrir la porte à la délégation de service public au privé? Qui souhaite le passage au privé ?

–   Y a-t-il une économie importante en supprimant cette tarification sociale pour un droit à l’ eau pour tous ?   Non, elle est faible.  498 000 euros ne représente pas grand-chose pour des investissements qui doivent s’amortir sur plusieurs décennies.

Qui seraient les perdants et les vrais gagnants ?
–  3000 foyers de St Pierre-des-Corps seront touchés. La progression du prix de l’eau sera de 60% pour les 40 premiers m3 .l
–  les vrais gagnants du plan métropolitain seraient les gros consommateurs d’eau.

Et cela  à l’heure de la convention pour le climat et des discours pour des politiques publiques plus respectueuses de la planète…?

Faut-il ajouter que de nombreuses organisations demandent la gratuité pour les premiers litres d’eau consommés et que toute mise en cause d’une tarification sociale est particulièrement mal venue en cette période  où la crise économique et sociale risque de s’aggraver?

La convergence de défense et développement des services publics demande  le report de ce point à l’ordre du jour du conseil métropolitain et l’ouverture d’un vrai débat public sur le prix de l’eau et sa gestion dans la métropole.

Une réflexion sur “ Tours: le bon sens l’emporte ”

  1. Peut-on avoir communication des éléments du tarif ?
    Mais aussi le détail des catégories d’usagers : nombre, consommations, auquel il s’applique ?
    Le tarif comporte-t-il un ou des abonnements ?
    Comporte-t-il des tranches progressives pour les m3 ?

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *