Bretagne: NON au méga-pipeline

NON au méga-pipeline de l'eau potable - EAU & RIVIERES DE BRETAGNEMobilisez-vous à nos côtés contre un projet du passé, superflu et coûteux ! Un appel d’EAU & RIVIERES DE BRETAGNE

En Bretagne la pollution des eaux a entraîné la fermeture de nombreux points de captage (barrage de la Valière, les Echelles) ce qui a diminué la quantité d’eau potable disponible pour les usagers.

Pourtant, et à contre courant des attentes de citoyens, qui aspirent à plus de sobriété (consommation énergétique, utilisation de l’argent public) et bien que des alternatives existent, le syndicat départemental (SMG35) a maintenu un projet du passé.

Ce projet de réalisation de la troisième tranche de canalisation de 95 km de long entre la retenue d’Arzal (estuaire de la Vilaine) et l’agglomération Rennaise qui remonte aux années 2000, vient d’être autorisé par arrêté préfectoral. Il constitue une orientation majeure de la politique d’alimentation en eau des départements de l’Ille-et-Vilaine, du Morbihan et de la Loire-Atlantique (voir tracé ci-dessous).

Notre association, avec d’autres associations, est opposée à ce projet pour de multiples raisons :

  • C’est le citoyen qui subit la pollution et qui est toujours plus payeur car une surtaxe sera appliquée à la facture d’eau des habitants de l’Ille et Vilaine pour payer ce coûteux projet… de 32 millions d’€ au MINIMUM!

  • C’est un risque environnemental et sanitaire non négligeable (salinité de l’eau à l’estuaire de la Vilaine rendant sa potabilisation plus complexe et aléatoire chaque année)

  • Car il existe des alternatives sérieuses mais non étudiées et surtout pas assez mises en œuvre (grand programme d’entretien et de réduction des fuites sur le réseau, protection de la ressource en eau, projet alternatif de 5 km, grand programme d’économies d’eau sur tous les usages y compris agricoles….

  • Plus d’infos en cliquant sur ce lien

Ce projet d’interconnexion, est en réalité un TRÈS gros tuyau, entre Férel et Rennes, qui va « remonter de l’eau potable » au prix d’une dépense énergétique énorme (remonter le cours d’eau sur presque 100km!, et en redescendre quand il en manque l’été dans le Morbihan) est la démonstration coûteuse des insuffisances de la politique de l’eau en Bretagne, et en particulier en Ille-et-Vilaine. Il amplifie la fuite en avant technologique en matière de production d’eau potable, caractérisée par l’abandon croissant des ressources locales et la mise en œuvre d’interconnexions de gros gabarit et à longue distance, dont le coût financier est supporté par les pollués, toujours plus payeurs!!!

 

Soutenu par un collectif d’associations d’Ille & Vilaine abordant la question de l’eau : (l’ACEau regroupant les groupes locaux de UFC -Que Choisir, l’association de défense des consommateurs Léo Lagrange, ATTAC, La Nature en Ville…..), Eau & Rivières de Bretagne souhaite contester en justice ce projet du passé.

Vous aussi faites entendre votre opinion ! Soutenez la lutte contre un énième aménagement inutile et coûteux !

Faire un don

Vos dons représentent la voix que vous adressez à l’administration qui maintient notre gestion de l’eau dans une impasse sociale et environnementale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>