Vittel : les associations demandent à l’État d’interdire les prélèvements de Nestlé

Vittel : les associations demandent à l'État d'interdire les prélèvements de Nestlé

Face au risque d’épuisement de la nappe souterraine de Vittel (Vosges) à cause, principalement d’une surexploitation de la ressource par Nestlé Waters, l’association Vosges Nature Environnement (soutenue par d’autres ONG locales) a envoyé un courrier au ministre François de Rugy, afin que ce dernier retire d’ici 2021, les autorisations de prélèvements et de consommation d’eau accordées à l’entreprise.

« Cette demande est motivée à la suite du refus tacite du préfet des Vosges que nous avons sollicité dans ce sens le 4 juillet 2018 et qui ne nous a pas apporté de réponse », explique l’association dans son courrier.

Pour justifier sa demande, l’association met en avant plusieurs points :

  • Les autorisations accordées à Nestlé, à hauteur de 1 million de m3/an, constituent une « erreur manifeste d’appréciation » puisque le déficit de la nappe, connu depuis le milieu des années 1970, était d’environ 1,2 million de m3 à cette époque.
  • Les prélèvements actuels de Nestlé Waters, même réduits à 750.000 m3, correspondent peu ou prou au déficit actuel de la nappe.
  • Les collectivités qui s’approvisionnent aussi dans cette nappe ont un droit d’usage prioritaire reconnu par la loi sur l’eau de 2006.

Pour l’association, « le retour à l’équilibre de la nappe revêt aujourd’hui un caractère d’urgence, aggravé dans le contexte de dérèglement climatique, et il nous semble être de la responsabilité de l’État de mettre un terme aux autorisations de prélèvements pour embouteillage. »

  • Source  : Reporterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>