Coupures d’eau : la Saur hors la loi et condamnée

Deux décisions de justice ont été rendues le 12 juillet 2016 au Tribunal de Versailles pour deux cas de coupures d’eau pour impayé. Le tribunal condamne la société SAUR à 11 000 euros de dommages et intérêts pour ces deux familles dans les Pyrénées-Atlantiques et en Seine et Marne.

La SAUR et Veolia sont à ce jour les distributeurs les plus condamnés par les tribunaux. Mois après mois, décision après décision, les grandes sociétés de l’eau sont condamnées parce qu’elles bafouent la loi. En violation totale de la loi Brottes, ces distributeurs continuent de couper l’eau à des familles. Continue reading Coupures d’eau : la Saur hors la loi et condamnée

Sauvian (34): elles font pression contre les coupures d’eau

 Des abon­nées s’in­surgent contre des cou­pures qu’elles jugent abu­sives, voire illé­gales. À Sau­vian, elles ont alerté une as­so­cia­tion qui sou­tient les consom­ma­teurs face aux dé­lé­ga­taires.À Sau­vian, dans la cha­leur es­ti­vale de cette fin juin, des abon­nées me­na­cées de cou­pure d’eau, haussent le ton contre des me­sures qu’elles jugent in­ac­cep­tables. Sou­te­nues par la Co­or­di­na­tion eau Ile-de-France qui ré­pète, ci­tant la loi Brottes, qu’il  « est in­ter­dit de cou­per la four­ni­ture en eau dans une ré­si­dence prin­ci­pale pour motif d’im­payé, en France », elles se pré­parent à dif­fu­ser l’in­for­ma­tion dans leur vil­lage. Le ré­seau ci­toyen se targue, quant à lui, d’avoir rem­porté plu­sieurs ba­tailles ju­di­ciaires en la ma­tière(*).

La gestion de l’eau dans le viseur de l’accord de libre échange Europe Canada

L’Accord économique et commercial global (AECG), en anglais CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement) entre l’Union européenne (UE) et le Canada est entré dans une phase cruciale. Le Conseil des ministres de l’UE devrait au plus tard à l’automne 2016, prendre une décision à ce sujet. Ce sera ensuite au Parlement européen de traiter le dossier. Pour le moment, on ignore dans quelle mesure les parlements des États membres seront inclus dans le processus de ratification. La majeure partie du CETA pourrait entrer provisoirement en vigueur sans décision des parlements nationaux.

AOW

Continue reading La gestion de l’eau dans le viseur de l’accord de libre échange Europe Canada

Caen: des élus de l’opposition dénoncent les méthodes du délégataire et du maire

Le conseil municipal de Caen (Calvados) avait voté à la majorité, lundi 26 janvier 2015, en faveur de la fin de son contrat avec Veolia (l’entreprise est en charge de la gestion des eaux ), à partir du 31 décembre 2016. La Ville devait réfléchir à un autre mode de gestion de l’eau pour ses habitants.
Mais la date de fin de contrat sera soumise une nouvelle fois aux élus, lors du conseil municipal de Caen, lundi 27 juin 2016 : « Un avenant au contrat de gestion de l’eau parVeolia Eau sera soumis au vote du prochain conseil municipal, lundi 27 juin (…) Un avenant qui prendra fin en 2022 et ouvrira ainsi le champ des possibles sans risque indemnitaire », explique la Ville dans un communiqué en date du 14 juin 2016.
Vendredi 10 juin 2016, les élus de l’opposition, le groupe Caen écologiste et citoyenne, étaient montés au créneau, dénonçant « le revirement à 180°c » du maire, Joël Bruneau, qui aurait agi « sous pression du délégataire » prenant des décisions « dans le plus grand secret ».