Marseille: le conseil mondial de l’eau, forteresse assiégée et fragilisée

Plusieurs associations indiennes attaquent le conseil mondial de l’eau devant le tribunal de grande instance de Marseille. Elles s’estiment discriminées après la mise en attente de leurs candidatures d’adhésion. Des accusations que rejettent les responsables de l’organisation mais qui tendent la situation en interne à l’approche de sa prochaine assemblée générale à Marseille. Article de Pierre Coronas dans Marsactu.

Eugène Caselli, Jean-Claude Gaudin, Loïc Fauchon (de gauche à droite) et Martine Vassal lors de la clôture du Forum mondial de l’eau en 2012. Crédit : 6th Water World Forum / Christophe Taamourte

Lot-et-Garonne : le lac de Caussade se creuse

lac de CaussadeMercredi, sur le site où se dessine le projet de retenue de Caussade, les engins de chantier étaient à l’œuvre pour essayer de lui faire prendre forme. PHOTO « SUD OUEST »

Surprise : les travaux afin de réaliser la retenue d’eau collective ont débuté sans autorisation. Le chantier du lac de Caussade a bel et bien commencé. Sans tambour ni trompette. Mais l’évidence est là. Et quand il s’agit de pelleteuses et de bulldozer, il est tout de même difficile d’espérer la discrétion d’une opération furtive de commando… Article de Sud-Ouest

Un pas de plus vers une gestion publique, écologique et démocratique de l’eau

« Les élus de la communauté de communes Ouche et Montagne (CCOM), réunis le 15 novembre en conseil communautaire, ont majoritairement décidé de ne pas valider la proposition du président de la CCOM qui consistait à reconduire une gestion de l’eau potable par Délégation de Service Public à une entreprise privée (actuellement Suez). Par ce vote, les élus ont donc majoritairement fait le choix de reprendre la gestion de l’eau potable en régie publique inter-communale.

Nous nous réjouissons de cette décision et saluons le travail et l’engagement des élus qui depuis plusieurs mois travaillent, en coopération notamment avec notre association, sur cette hypothèse de régie publique. Car au-delà de la décision sur le mode de gestion de l’eau potable, c’est bien à une reprise en main démocratique du sujet de l’eau par les élus et les citoyens à laquelle nous avons assistée. Ce moment politique au sein de la communauté de communes Ouche et Montagne est donc aussi une très bonne nouvelle pour la vitalité de la démocratie territoriale.

Communiqué de l’association Eau Bien Commun Ouche & Montagne (Côte d’Or).

Continue reading Un pas de plus vers une gestion publique, écologique et démocratique de l’eau