Embrun : la mairie reprend l’eau potable en main, les prix chutent de 30%

Une bonne nouvelle qui, en plus, s’accompagne d’un meilleur entretien du réseau et donc d’une diminution des fuites et du gaspillage qui en découle. Par Axel Leclercq dans POSITIVR.

L’eau étant un besoin vital et universel, peut-elle être confiée à des intérêts privés ? En France, et c’est une bonne nouvelle, de plus en plus de communes répondent désormais par la négative. Résultat ? Des réseaux de distribution en meilleur état et des prix qui chutent. Explications.

Quand l’eau est gérée par des entreprises privées, celles-ci cherchent naturellement à en tirer des bénéfices. Ce qui explique en partie pourquoi les factures sont parfois aussi salées. Mais lorsque l’eau est gérée directement par les communes, alors, c’est autre chose.

En 2001, les régies publiques géraient l’eau potable de 28% de la population française. En 2016, ce chiffre était passé à 40%. Conséquence : des tarifs moins élevés. Exemple à Embrun. Ici, les 80m3 d’eau coûtaient 134,60€ en 2007. En 2018, les mêmes 80m3 d’eau ne coûtaient plus que 102,40€ ! Entre temps, la ville avait juste décidé de reprendre à sa charge la gestion de l’eau potable, tout simplement. (Source : franceinfo)

En plus, depuis cette reprise en main de la gestion de l’eau, Embrun peut distribuer des chèques de 10€ ou 20€ aux familles les plus modestes. Objectif : les aider à payer leurs factures.

Une bonne nouvelle qui, en plus, s’accompagne d’un meilleur entretien du réseau et donc d’une diminution des fuites et du gaspillage qui en découle.

Le bon sens au service de la collectivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>