Art Activisme pour interpeller les candidats à Est Ensemble

P1110410Deux gouttes d’eau se disputent les marchés d’Est Ensemble.

L’une, bleue et propre, est l’eau publique qui vient de Paris . Elle coûte environ 3€/m3

L’autre, plus chère (environ 4€m3) et un peu polluée, vient de la multinationale Veolia : c’est l’actuelle titulaire du marché de l’eau.

En tournée dans les rue de la communauté d’agglomération jusqu’aux élections, les deux gouttes sont en compétition pour rentrer dans les robinets des habitants de la communauté d’agglomération, qu’elles essayent de charmer avec des vrais et faux arguments…

Ce gouttes sont mises en scène par le collectif d’art activistes S-eau-S Ile-de-France, mobilisé pour une gestion publique de l’eau en région parisienne.>>>en savoir+

Les gouttes promettent de revenir après les élections, pour interpeller les nouveaux élus sur ce dossier qui sera traité en début de mandat…

En Seine-et-Marne, l’ARDUE met la pression

Dans la Communauté de Commune du Pays Fertois (comprenant 19 communes et 27 000 usagers de l’eau), la facture d’eau est très salée : le prix du m3 s’élève à 5€. Le rapport annuel de l’actuel fermier, la SAUR, fait ressortir que plusieurs milliers d’usagers ont plus de 6 mois de retard pour régler leur facture d’eau. Le système de tarification actuel avantage les gros consommateurs d’eau qui payent leur consommation d’eau moins chère.

En juin dernier, le Conseil communautaire de la communauté de communes du pays fertois avait voté la proposition de Mr Romanoff, Président de la Commission environnement, de lancer une étude pour évaluer la possibilité que la gestion des services de l’eau et de l’assainissement puisse se faire en régie et non plus en délégation de service public (étude évaluée à 40 000 €).

Au cours de l’année 2013-2013 l’ARDUE a rencontré plusieurs maires du Canton dont M. SUSINI, de Changis sur Marne, Mme Nathalie PIERRE, maire de la Ferté sous Jouarre, M. CAMELOT, maire de Nanteuil sur Marne, Mme ROBCIS, maire de Saacy sur Marne, M. GEIST, maire de Saint Aulde, M. FOURMY, maire de Signy Signets et M. ROMANOW, maire de Reuil en Brie.

Lors de ces RDV, les maires avaient exprimé leur accord avec la demande de l’ARDUE de quitter le fermier pour gérer l’eau en régie publique, mais leur déclaration ne s’est pas forcément traduite par un vote conséquent. C’est le cas, par exemple, de la présidente de la Communauté de Commune qui s’est abstenue lors du vote de juin dernier.

L’assemblée générale de l’ARDUE a décidé que à l’occasion des prochaines élections municipales l’Ardue s’invitera dans toutes les réunions publiques tenues par les futures maires du Pays Fertois, afin d’interpeller les candidats. A suivre !

Lire l’article : « Prix de l’eau : une association met la pression », Le parisien 77, 28 février 2014 >>>ici

Scan0001

Picardie : les candidats interpellés

En Picardie, le comité relais France Libertés de l’Oise est engagé en faveur de l’eau bien commun de l’humanité et participe à notre campagne nationale pour mettre les problématiques de l’eau au cœur de la campagne des municipales.

Le comité souhaite informer largement les citoyens au sujet des engagements des candidats sur une thématique aussi fondamentale que l’accès et le partage solidaire de l’eau.

>>>lire le courrier adressé aux candidats par le comité relais France Libertés de l’Oise ici