Eau potable: comment éviter le gaspillage ?

100 litres. C’est l’écart de consommation d’eau entre une douche rapide et un bain. Ce simple geste quotidien permettrait d’économiser 100 litres d’eau par personne et par jour. L’économie représentée est énorme et ne concerne pourtant qu’une seule action. Il est facile de s’imaginer les économies supplémentaires réalisables si l’on changeait une dizaine d’autres habitudes. Un article de Fournisseur-Energie.com

douche plutot que bain

Mais alors comment apporter sa pierre à l’édifice en réduisant soi-même sa consommation d’eau ? Il s’agit pour cela de savoir à quoi correspondent les usages domestiques d’eau dans les foyers et comment les réduire.

Les usages domestiques de l’eau en France 

Parce qu’elle coûte moins cher que l’eau que l’on peut trouver dans le commerce, et qu’elle bénéficie forcément d’un bilan carbone bien plus favorable, l’eau potable qui arrive directement dans les foyers par le robinet de la cuisine ou de la salle de bain a la préférence des ménages pour leur consommation domestique.

Pour se rendre compte de son importance dans le quotidien des français, il est donc intéressant de connaître la consommation d’eau dans les foyers français aujourd’hui.

importance eau économie

Ainsi, selon plusieurs études, on peut raisonnablement estimer qu’un foyer composé de deux adultes et de deux enfants consomme 80 m3 d’eau par an.  Une partie non négligeable de cette provient de l’usage de sanitaires.

Les chiffres de la consommation moyenne d’eau potable dans les foyers reposent sur des postes à la fois incompressibles, notamment liés au volume d’eau nécessaire pour l’entretien de son logement (vaisselle, lessive, etc…) mais aussi et surtout sur des critères variables selon les situations. Ainsi, le chiffre moyen peut différer sensiblement en fonction :

  • Du niveau de revenu des ménages : Des sociologues ont constaté que les personnes ayant des revenus particulièrement modestes  consomment moins d’eau que les autres, soit environ 90 litres d’eau par jour. Ainsi, plus le niveau de vie des ménages est élevé, plus leur consommation d’eau augmente.
  • L’âge des personnes logeant dans le foyer : d’une manière générale, un adulte utilise plus d’eau chaque jour qu’un enfant (69 litres en moyenne par jour), mais moins qu’une personne âgées (entre 240 et 310 litres par jour).
  • La localisation du foyer : Autre critère d’importance pouvant expliquer la fluctuation de la consommation d’eau d’un ménage à un autre, l’emplacement géographique où se situe son logement. En effet, le climat, la présence ou non d’un jardin ou d’une piscine joue un rôle direct sur le niveau d’utilisation de l’eau potable.  Ainsi, on consomme un peu plus de 100 litres en moyenne par jour dans la région Nord-Pas-de-Calais, et 230 litres (soit plus du double !) en Provence Alpes Côte d’Azur.
  • Le mode de vie : Le degré d’utilisation d’eau dépend également des comportements et des styles de vie particulier. Ainsi, un sportif aura une consommation moyenne d’eau potable plus élevée (environ 204 litres) qu’une personne ne pratiquant pas d’activité sportive. De plus, il existe des périodes de l’année où la consommation d’eau est plus importante, comme l’été notamment.

répartition consommation eau potable

On peut également quantifier en litres la consommation d’eau moyenne des ménages pour les postes les plus importants que sont la chasse d’eau, l’arrosage d’un jardin, une lessive, une douche, etc….

utilisation moyenne eau en litres

Les 7 conseils capitaux pour économiser de l’eau potable chez soi 

Il est possible de participer à l’effort d’attention afin d’éviter le gaspillage inutile de l’eau potable, notamment en adoptant un certain nombre de comportements à la maison. Ainsi, les particuliers peuvent réduire considérablement leur consommation, et donc leur facture d’eau, en appliquant les 7 conseils suivants :

1 – Favoriser le fait de prendre une douche plutôt qu’un bain

Il s’agit du conseil le plus évident mais qui mérite d’être rappelé, tant il peut avoir une conséquence directe sur votre niveau de consommation d’eau potable. En effet, on estime qu’un bain consomme entre 100 et 150 litres d’eau, là où une douche rapide, elle, n’utilise que 20 à 60 litres d’eau.

2 – Opter pour un pommeau de douche économique

Ennemi juré du gaspillage d’eau inutile, le pommeau de douche économique permet de réduire considérablement sa consommation d’eau pour une durée de douche identique. Ainsi, en 10 minutes, une douche avec un pommeau classique vous fera utiliser entre 100 et 150 litres d’eau quand un pommeau économique vous permettra de ne consommer que 60 litres voire moins.  En moyenne, on estime que ce type de pommeau permet une économie d’eau de 90 litres par douche, qui représente une baisse d’environ 170 € sur votre facture annuelle

3 – Eviter de laisser couler de l’eau inutilement

La meilleure façon de faire des économies structurelles d’eau potable reste encore de surveiller son usage et ce dans l’ensemble des comportements du quotidien, de façon à ce que le robinet ne coule jamais sans raison. Ainsi, il peut s’agir de fermer le robinet en vous brossant les dents, en utilisant uniquement un gobelet pour se rincer.

De même, le fait de faire sa vaisselle à la main sans laisser couler l’eau en dehors des temps de rinçage permet d’économiser jusqu’à 200 litres par vaisselle. Il apparaît, par exemple, plus économe de remplir les deux bacs de l’évier.

4 – Choisir des appareils économes en eau

En dehors du simple pommeau de douche économique, il existe aujourd’hui de nombreux appareils disponibles dans le commerce permettant d’éviter le gaspillage inutile de l’eau. Ainsi, en tant que propriétaire, vous pouvez penser à équiper votre douche d’un mitigeur thermostatique. L’eau chaude arrive alors plus vite et permet ainsi d’économiser quelques litres d’eau par douche.  De même lors de l’achat de certains gros électroménagers comme un lave-linge ou un lave-vaisselle, il est important de faire attention à leur consommation d’eau dans les propriétés générales de la machine. Ainsi, les meilleurs lave-vaisselles utilisent logiquement moins de 10 litres d’eau par cycle (cf l’étiquette énergie de l’appareil).

5 – Chasser moins d’eau dans les toilettes

Il est en effet possible d’opter pour un système de chasse d’eau à deux boutons, ou simplement en diminuant le volume de la chasse. Il suffit pour cela de déposer dans le réservoir de la chasse, une ou deux bouteilles en plastique fermées, remplies d’eau. Les bouteilles occupent ainsi une partie de l’espace du réservoir, ce qui réduit sa capacité et ainsi l’eau utilisée à chaque remplissage du mécanisme.

6 – Arroser son jardin avec parcimonie

Si vous disposez d’un grand jardin, vous souhaitez sûrement l’entretenir, ce qui demande forcément une utilisation d’eau plus ou moins importante. Il est cependant possible de la limiter en remplaçant par exemple l’usage du tuyau d’arrosage par celui d’un arrosoir. De même, le fait d’arroser moins souvent mais plus longtemps pour que la terre s’humidifie en profondeur vous permettra de faire des économies d’eau tout en prenant soin de votre terrain.

7 – Réutiliser l’eau de pluie

récupérateur eau de pluie

Enfin, dernier conseil, pour économiser l’eau potable du robinet, substituez-la par de l’eau de pluie. En effet, l’eau potable n’étant utilisée qu’à 2% en tant que boisson, il est possible de la remplacer par l’eau de pluie pour d’autre fonction. Vous devez pour cela procéder à l’installation de récupérateurs d’eau de pluie, qui vous serviront notamment pour l’entretien de votre jardin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>