Les Mur’Eau, dans les Yvelines, obtiennent une baisse du prix de l’eau

Grâce aux actions des habitants et à la pression exercée sur la municipalité par notre association Les Mur’Eau (en savoir+), le Maire a dû négocier au plus juste et  proposer une baisse significative du prix de l’eau. Pour justifier à tout prix son choix d’une gestion par une multinationale, il minimise les dépenses d’investissement à un niveau si bas qu’il faudra plus de 100 ans pour rénover les 87 kilomètres de canalisation de la distribution d’eau sur la ville.

Mais il subsiste une exigence de fond formulée par les citoyens :l’eau n’est pas une marchandise. Sa gestion ne doit pas être source de profit.

La municipalité des Mureaux doit rejoindre le grand mouvement national pour le retour en régie publique de l’eau. Il reste un gain possible de près de 15 centimes d’€ dans le cadre d’une régie publique totale : la bataille continue !

La coordination Eau Ile de France qui agit pour le passage en régie de l’Eau va engager une campagne d’information et d’interpellation des candidats lors de la campagne des prochaines élections municipales. Nous y tiendrons toute notre place, aux Mureaux comme dans toute la Vallée de la Seine.

La pratique démocratique impose un débat public contradictoire et transparent, sur un sujet si important pour la vie quotidienne des familles muriautines. 

Communiqué de l’association « Les Mur’Eau » à la suite du Conseil municipal des Mureaux du 5 décembre 2013

___________________________

Le conseil municipal du 5 décembre est appelé à voter sur la Délégation de Service Public (sous-traitance) à VEOLIA. L’association « Les Mur’Eau » appelle à participer à cette réunion du Conseil pour peser sur la décision.

Des élus appartenant à la majorité municipale ont participé au forum alternatif mondial de l’eau du 14 au 17 mars 2012 à Marseille. Ils ont vraisemblablement contribué à l’élaboration de la déclaration finale dont voici quelques extraits :

«… nous partageons une vision commune de l’eau. Nous la considérons comme un bien commun et non comme une marchandise. »

« …l’eau est la condition de toute vie sur la planète et que le droit à l’eau et à l’assainissement est un droit humain fondamental et inaliénable ; nous insistons sur le fait que la solidarité entre générations présentes et futures doit être garantie ; nous rejetons toute forme de privatisation de l’eau et déclarons que la gestion et le contrôle de l’eau doivent être publics, coopératifs, participatifs, équitables et non orientés vers le profit. »

« …Nous considérons qu’il est urgent et indispensable d’instaurer une « démocratie réelle: les populations concernées doivent participer et se prononcer sur les décisions portant sur l’usage, le partage et la protection de l’eau, comme, par exemple, le choix du mode de gestion ou la réalisation d’un grand projet. Les citoyens et les associations doivent être parties prenantes de la gestion de l’eau. »

Dans cette dynamique, une bonne centaine de collectivités locales françaises ont repris la gestion de l’eau en régie publique (Grenoble, Montbéliard, Evry, les lacs de l’Essonne, Rouen, Paris… mais aussi Castres, Saint Malo et Nice…).

Au moment du vote de lancement de la délégation de service public aux Mureaux, le Maire avait déclaré que toutes les options étaient ouvertes. Mais lors des rencontres que l’association a eues avec lui puis avec Mr Carrière, toute demande de réalisation d’une étude indépendante et transparente sur la mise en place d’une régie totale ont été rejetées au motif de l’appel d’offre en cours. L’opacité sur le processus est totale.

Que la régie soit rétablie pour l’approvisionnement en eau potable et le renouvellement des réseaux est une avancée, mais il reste un pas décisif à franchir pour aboutir à la mise en régie publique globale.>>>découvrez toutes les action de cette campagne

La facturation et le « lien avec les usagers » doit être reprise par la régie municipale, car c’est dans ce domaine que les délégataires privés réalisent des bénéfices difficilement contrôlables (personnels réellement affectés au service, « frais de siège »…,. ainsi que pour l’entretien courant du réseau (fuites, incidents, astreintes pour la maintenance…).

L’association les Mur’eau a réalisé une analyse détaillée des coûts de gestion entre des DSP confiées à VEOLIA et des régies. Ces éléments ont été communiqués aux élus des Mureaux . Ils démontrent une économie possible de plus de 100 Euros pour une famille de 4 personnes.

En plus, la décision de renouveler le contrat avec VEOLIA dés maintenant engage la commune pour de nombreuses années. Le contrat avec VEOLIA ne se termine qu’en juin 2014. Sa durée de 8 ans pénalise tout passage en régie publique pour la nouvelle municipalité élue en mars 2014.

Enfin, l’association les Mur’eau demande de reporter l’examen de ce sujet. La campagne des élections municipales est un moment opportun pour mener un débat de fond avec les muriautins et leur permettre un choix citoyen.

Lire la lettre que l’association a adressé aux élus >>>ICI

2 thoughts on “Les Mur’Eau, dans les Yvelines, obtiennent une baisse du prix de l’eau”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>