Category Archives: Multinationales, la loi de l’argent

Caen: des élus de l’opposition dénoncent les méthodes du délégataire et du maire

Le conseil municipal de Caen (Calvados) avait voté à la majorité, lundi 26 janvier 2015, en faveur de la fin de son contrat avec Veolia (l’entreprise est en charge de la gestion des eaux ), à partir du 31 décembre 2016. La Ville devait réfléchir à un autre mode de gestion de l’eau pour ses habitants.
Mais la date de fin de contrat sera soumise une nouvelle fois aux élus, lors du conseil municipal de Caen, lundi 27 juin 2016 : « Un avenant au contrat de gestion de l’eau parVeolia Eau sera soumis au vote du prochain conseil municipal, lundi 27 juin (…) Un avenant qui prendra fin en 2022 et ouvrira ainsi le champ des possibles sans risque indemnitaire », explique la Ville dans un communiqué en date du 14 juin 2016.
Vendredi 10 juin 2016, les élus de l’opposition, le groupe Caen écologiste et citoyenne, étaient montés au créneau, dénonçant « le revirement à 180°c » du maire, Joël Bruneau, qui aurait agi « sous pression du délégataire » prenant des décisions « dans le plus grand secret ».

Équateur: les habitants de Guayaquil appellent à l’aide …contre Veolia

 Les habitants de Guayaquil, une des plus grandes villes d’Équateur, font face à une crise environnementale et sanitaire majeure. En effet, Interagua, une filiale de Veolia, n’a pas respecté ses engagements relatifs à la construction d’un système d’assainissement. Elle rejette ainsi massivement les eaux usées non traitées. Les habitants de Guayaquil savent que Veolia ne bénéficie pas d’une bonne réputation à travers le monde et font appel à notre aide.

Continue reading Équateur: les habitants de Guayaquil appellent à l’aide …contre Veolia

Gestion de l’eau potable : les délégataires privés perdent du terrain

A l’instar de grosses communes comme Paris, Nice ou Grenoble, c’est au tour de Montpellier et 13 autres communes de sa métropole de passer en régie pour la gestion de l’eau potable. Les arguments ne manquent pas mais est-ce vraiment la panacée ? Un reportage d’Actu Environnement

Captage, traitement, distribution, techniquement rien ne va changer pour les Montpelliérains, même pas le goût ! Quoique… la note sera moins salée, « moins 10%, soit en moyenne 30 euros d’économie par an et par famille« . Question emploi, les 56 personnes qui travaillaient pour Veolia (ancien délégataire privé) ont été réembauchés, donc « aucun problème de transfert de connaissances ». Réembauchés à peu près aux mêmes conditions « exceptée la participation aux bénéfices« , précise René Revol, président délégué de la commission Service public de l’eau et de l’assainissement de Montpellier métropole. Et pour cause, il n’y a plus d’actionnaires, donc plus de bénéfice, tout l’argent est réinvesti : « Jusque-là, nous avions un budget d’investissement de 3 millions d’euros par an. Avec le passage en régie, nous triplons le budget, avec 9 millions d’euros par an« .

Continue reading Gestion de l’eau potable : les délégataires privés perdent du terrain