Category Archives: Multinationales, la loi de l’argent

Gestion de l’eau potable : les délégataires privés perdent du terrain

A l’instar de grosses communes comme Paris, Nice ou Grenoble, c’est au tour de Montpellier et 13 autres communes de sa métropole de passer en régie pour la gestion de l’eau potable. Les arguments ne manquent pas mais est-ce vraiment la panacée ? Un reportage d’Actu Environnement

Captage, traitement, distribution, techniquement rien ne va changer pour les Montpelliérains, même pas le goût ! Quoique… la note sera moins salée, « moins 10%, soit en moyenne 30 euros d’économie par an et par famille« . Question emploi, les 56 personnes qui travaillaient pour Veolia (ancien délégataire privé) ont été réembauchés, donc « aucun problème de transfert de connaissances ». Réembauchés à peu près aux mêmes conditions « exceptée la participation aux bénéfices« , précise René Revol, président délégué de la commission Service public de l’eau et de l’assainissement de Montpellier métropole. Et pour cause, il n’y a plus d’actionnaires, donc plus de bénéfice, tout l’argent est réinvesti : « Jusque-là, nous avions un budget d’investissement de 3 millions d’euros par an. Avec le passage en régie, nous triplons le budget, avec 9 millions d’euros par an« .

Continue reading Gestion de l’eau potable : les délégataires privés perdent du terrain

Avranches : l’audit pointe un prix de l’eau élevé

David Nicolas et son équipe ont lancé un audit technique et financier sur la distribution de l’eau. Les conclusions viennent d’être livrées

Se réapproprier le réseau, faire la transparence sur la tarification du prestataire, la nouvelle municipalité a tenu ses promesses. Après consultations de plusieurs offres, la ville a commandé auprès du cabinet spécialisé Artelia, début 2015, un audit du contrat d’affermage des services d’eau potable qui lie la ville d’Avranches et Veolia jusqu’au 31 décembre 2017.

Un prix anormalement élevé

Le cabinet Artelia souligne que l’analyse des rapports annuels du délégataire met en évidence un prix de l’eau élevé sur la commune d’Avranches, par comparaison avec les moyennes nationales et locales observées. Le cabinet ne note pas d’éléments techniques justifiant ce tarif, d’autant que, depuis le transfert de la compétence production au SMPGA, les opérations complexes d’exploitation, à savoir, la gestion du réservoir et de l’usine, sont gérées par le syndicat. Il n’y a quasiment pas de matériel tournant à renouveler dans le périmètre de la délégation. Et que le renouvellement du réseau est assuré par la ville. L’audit fait ressortir :

le coût élevé de l’eau ne peut en rien être justifié par l’altitude de la ville !

Continue reading Avranches : l’audit pointe un prix de l’eau élevé

Toulon: Veolia enlève le compteur d’une personne hospitalisée à domicile

La semaine dernière, Madame X. domiciliée à Toulon, nous a contacté pour nous faire part de sa situation. Mère de trois enfants, bénéficiaire des minimas sociaux, elle est actuellement en hospitalisation à domicile. Face à des créances de plus en plus importantes auprès de son fournisseur d’eau, VEOLIA, elle a demandé un ajustement du paiement de ses factures. VEOLIA lui a demandé de se déplacer jusqu’à leur agence, à Fréjus, pour pouvoir négocier un échéancier. Madame X. alitée n’a pu évidemment se déplacer.

Continue reading Toulon: Veolia enlève le compteur d’une personne hospitalisée à domicile

Avignon: nouveau jugement en faveur des usagers

 Pour la seconde fois en moins d’un mois, des usagers d’Avignon en portant plainte contre Veolia (société avignonnaise des eaux SAE) ont obtenu gain de cause auprès du juge:
-le 4 janvier sur la taxation assainissement (quatre usagers),
-cette fois-ci, ils étaient six sur les pénalités appliquées à leurs factures.
Avignon : le Collectif de l'eau fait plier Veolia une deuxième fois

Le Collectif de l’eau, conduit par Marcelle Landau, avait soutenu devant le tribunal, le 9 novembre dernier, les six usagers qui avaient porté plainte contre la société Veolia. Photo Jérôme Rey
Continue reading Avignon: nouveau jugement en faveur des usagers

Une multinationale de l’eau condamnée pour réduction de débit

 

La justice a tranché : les réductions de débit d’eau pour impayés dans une résidence principale sont tout aussi illégales que les coupures d’eau.

Le 6 janvier 2016, le tribunal d’instance de Limoges a ordonné la réouverture du branchement en eau à un débit normal chez Madame R., sous astreinte de 100 euros par jour de retard. La SAUR est également condamnée à 3600 euros d’amendes, dont 2000€ au titre du préjudice moral.

Continue reading Une multinationale de l’eau condamnée pour réduction de débit